Communiqué de presse

Les médecins prescrivent de plus en plus les médicaments les moins chers

BRUXELLES, 03/02/2017.- Plus de trois quarts des 12.733 médecins actifs prescrivent les médicaments les moins chers aux patients dans plus de 50% des cas. Presqu’un cinquième des médecins généralistes sont déjà au-dessus de 60%.

Maggie De Block, ministre des Affaires sociales et de la Santé publique: "La campagne" prescrire le moins cher " en faveur du patient est un succès. Tous les médecins généralistes ont reçu cette semaine une lettre de l’INAMI dans laquelle se trouve une analyse de leur comportement de prescription. Dans cette lettre, nous demandons également à tous les médecins qu'ils prescrivent jusqu’à 60% des médicaments les moins chers cette année. "

Si une majorité de médecins généralistes prescrivent 60%  des médicaments les moins chers, cela signifie que les patients paieront chaque année 10 millions de moins qu’auparavant pour leurs médicaments.

Un état des lieux en janvier 2017 :

  • 12.733 médecins généralistes actifs
  • 3.440 médecins généralistes prescrivent moins de 50% des médicaments les moins chers
  • 6.919 médecins généralistes prescrivent entre 50 et 59,99% des médicaments les moins chers
  • 2.374 médecins généralistes prescrivent plus de 60% des médicaments les moins chers

La campagne «prescrire le moins cher" fait partie d'une série de mesures prises par la ministre De Block afin de garder les soins de santé aussi accessibles que possible. Il s’agit de mesures qui rendent les soins de santé moins chers, qui remboursent de nouveaux traitements coûteux et qui freinent la surconsommation.

En 2015, la ministre De Block a demandé à tous les médecins de prescrire 50% de médicaments les moins chers, ce que font les trois quarts d'entre eux maintenant.