Compétences

Communiqué de presse

Plus de 7 millions d’euros de dettes en moins à la sécurité sociale

Grâce à une mesure prise par le gouvernement, l’Office national de la sécurité sociale a pu recouvrir des créances pour un montant de 7,3 millions d’euros, et ce, en six mois de temps. « Voici donc un bel exemple d’une autorité efficiente et efficace », dit Maggie De Block, ministre des Affaires sociales et de la Santé publique. 
Communiqué de presse

Le patient davantage impliqué dans les soins grâce aux applications

L'utilisation d'applications dans le cadre des soins de santé a plusieurs avantages. Les applications permettent de stimuler le contact entre les patients et les prestataires de soins, de mieux assurer le suivi des patients par les prestataires de soins, mais aussi et surtout, de motiver davantage les patients à suivre le traitement prescrit. 
Communiqué de presse

Les applications mobiles reçoivent leur place dans les soins de santé

La ministre de la Santé publique, Maggie De Block, souhaite donner une place aux applications mobiles dans les soins de santé réguliers. Afin de garantir la qualité et la sécurité du patient, elle propose de procéder à l'aide d'un système de validation en forme de pyramide. « 24 projets pilotes sont en cours depuis 2017.  L'évaluation suivra bientôt, mais entre-temps, nous ne sommes pas restés les bras croisés. C'est ainsi qu'est née cette…
Communiqué de presse

La modernisation de la profession de technologue en imagerie médicale, une garantie supplémentaire de qualité pour le patient

Maggie De Block, ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, vient de moderniser la profession paramédicale de "technologue en imagerie médicale". Elle entend ainsi suivre l'évolution technologique que connaît le secteur. Le précédent arrêté royal remontait à plus de 20 ans. 
Communiqué de presse

Trois administrations de la santé rejoignent le même bâtiment

Le SPF Santé publique, l’Inami et l’Agence fédérale des médicaments et des produits de santé (AFMPS) vont intensifier leur collaboration. Ils partageront bientôt le même immeuble, le Galilée. Maggie De Block, ministre des Affaires sociales et de la Santé publique et Jan Jambon, le ministre de l’Intérieur, ont reçu le feu vert du conseil des ministres, aujourd’hui 9 février 2018, pour le contrat de sous-location du bâtiment. 
Communiqué de presse

Somnifères et calmants : de meilleures solutions existent

La ministre de la Santé publique Maggie De Block lance aujourd’hui la campagne « Somnifères et calmants, pensez d’abord aux autres solutions ». L’objectif est de sensibiliser les prestataires de soins et leurs patients aux risques liés aux calmants et aux somnifères et de promouvoir des alternatives plus saines.
Nouvelle

L'audit sur les maisons médicales a été présenté aujourd'hui

La ministre De Block est convaincue de l'importance des maisons médicales dans l'offre générale de soins de santé. Bien entendu, tant les maisons médicales que les autres prestataires de soins doivent offrir des soins de qualité, assurer la continuité et utilisation les fonds publics de manière optimale.
Nouvelle

120 millions d'euros supplémentaires pour les travailleurs des soins de santé publics fédéraux

99 millions du budget supplémentaire total seront utilisés pour financer le nouveau modèle de rémunération. Afin de pouvoir introduire ce nouveau modèle l'année prochaine, une étude salariale a déjà été lancée. L’asbl Institut de classification de fonction (IFIC) établira sur cette base de nouveaux barèmes salariaux pour les différentes fonctions du secteur public. Il est important que personne ne soit perdant sur le plan financier.Le point de départ du nouveau modèle…
Communiqué de presse

Le nombre de donneurs d’organes continue à augmenter dans notre pays, la Belgique bien classée au niveau international

Le nombre de Belges qui ont donné au moins un organe l'an dernier après leur décès s’élevait à 348. C’est 8,4 % de plus qu’en 2016. 99 de nos compatriotes ont en outre donné un organe de leur vivant. 
Dans la presse

Sud Presse, Valproate : avertissement obligatoire après le 28 mars

Après le 28 mars, plus aucun lot de produits à base de Valproate ne circulera sans pictogramme avertissant des dangers de cette molécule pour les femmes enceintes. C’est Maggie De Block, la ministre de la Santé, qui l’annonce.

Pas de contenu trouvé pour les critères selectionnés.