Actualités

Dans la presse

Metro, Vers une adaptation du financement du fonds amiante

La commission des Affaires sociales de la Chambre a adopté hier un projet de loi de la ministre Maggie De Block visant à adapter les modalités de financement du fonds d’indemnisation pour l’amiante.
Dans la presse

L’Avenir, Feu vert pour réformer le financement

Ce mardi, la commission Affaires sociales de la Chambre a adopté le projet de loi de Maggie De Block sur la réforme du financement du Fonds amiante. Ce fonds, créé en 2007, indemnise les victimes de l’amiante et leurs familles. À ce jour, 2 600 personnes ont été indemnisées.
Dans la presse

L’Echo, Vers une adaptation du financement du fonds amiante

La commission des Affaires sociales de la Chambre a adopté mardi un projet de loi de la ministre Maggie De Block (Open Vld) visant à adapter les modalités de financement du fonds d'indemnisation pour l'amiante. L'ambition du gouvernement est de rééquilibrer et pérenniser les comptes en principe alimentés équitablement par les employeurs et l'État. Il crée également un outil de prévention qui pourra être financé à hauteur de 650.000 euros au maximum. L'État…
Dans la presse

Eric Burgraff, Le Soir, L’immunothérapie s’attaque au cancer du poumon

Concrètement, « à partir du 1 er mai, un deuxième type d’immunothérapie fera l’objet d’un remboursement accéléré. Il s’agit notamment de l’immunothérapie pembrolizumab à laquelle on recourt pour les patients suivant un traitement de première ligne pour un cancer du poumon et qui ont plus de 50 % de récepteurs PD1 sur leurs cellules tumorales. C’est la première fois que l’immunothérapie pour le traitement de première ligne d’un…
Dans la presse

La Libre Belgique, Patients traités par immunothérapie

L’immunothérapie sera remboursée dès le 1er mai aux patients suivant un traitement de première ligne d’un cancer du poumon, a annoncé, samedi, la ministre de la Santé publique Maggie De Block (Open VLD). L’immunothérapie a des effets secondaires moins lourds que la chimio : 45 % des patients y répondent, contre 28 % en cas de chimiothérapie. L’espoir est de traiter 11 000 patients en 2019.
Dans la presse

L’Avenir, L’immunothérapie remboursée à partir du 1er mai

Pour la première fois en Belgique, l’immunothérapie sera remboursée dès le 1er mai aux patients suivant un traitement de première ligne d’un cancer du poumon, annonce samedi la ministre de la Santé publique Maggie De Block (Open VLD). «Cela veut dire que ces patients auront accès à une thérapie qui permet d’augmenter leurs chances de survie et d’améliorer nettement leur qualité de vie tout au long du traitement» , se réjouit-elle.
Communiqué de presse

L'immunothérapie remboursée pour la première fois pour le traitement de première ligne du cancer du poumon

L'immunothérapie sera pour la première fois en Belgique remboursée aux patients suivant un traitement de première ligne d'un cancer du poumon. Maggie De Block, ministre des Affaires sociales et de la Santé publique : « Cela veut dire que ces patients auront accès à une thérapie qui permet d'augmenter leurs chances de survie et d'améliorer nettement leur qualité de vie tout au long du traitement. Le traitement sera déjà remboursé à partir du 1er mai, soit…
Dans la presse

LG, La Libre Belgique, Cancer du poumon : l’immunothérapie remboursée plus rapidement

A partir de ce 1er mai, l’immunothérapie leur sera remboursée pour le traitement de première ligne de leur maladie, annonce la ministre de la Santé publique, Maggie De Block (Open VLD), à “La Libre”. Jusqu’ici, l’immunothérapie n’était remboursée qu’en tant que traitement de seconde ligne, c’est-à-dire lorsque le patient a d’abord subi une chimiothérapie ou une autre thérapie.
Communiqué de presse

‘Les essais cliniques comme opportunité pour le patient’

Maggie De Block, ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, instaure une série de mesures visant à promouvoir les essais cliniques dans notre pays. Elle prépare ainsi l'implémentation d'un règlement européen. Les patients qui prennent part à des essais cliniques pourront compter sur davantage de qualité et de sécurité, entre autres, grâce au renforcement de l'expertise sur le terrain et à la création d'un collège indépendant. Quant aux entreprises…
Nouvelle

Adaptation des conditions de remboursement des immunoglobulines

Depuis le 1er avril 2017, les conditions de remboursement des médicaments de la classe des immunoglobulines sont modifiées sur la base des recommandations scientifiques actuelles. Ces médicaments sont notamment utilisés pour le traitement des patients présentant un déficit immunitaire primaire. (DIP)

Pas de contenu trouvé pour les critères selectionnés.